mardi 8 juin 2010

SHARING THOUGHTS ABOUT REMEMBER ME

Partage d’idées sur Remember Me - 1



In these new short posts, called Sharing Thoughts, I will post some short comments or ideas sent to me by friends and readers of the blog. Remember Me has so many facets, it makes us think all the time about all the joy and sadness in our lives and above all it makes us want to share together how we felt or understood some of its themes or scenes. Today our writer is Valérie, who sent me this short email last week.
Dans ces nouveaux posts courts, Partage d’idées, je poste des commentaires courts ou des idées que m’envoient des amis et des lecteurs du blog. Remember Me a tant de facettes, c’est un film qui nous fait réfléchir constamment aux joies et aux peines de nos vies et qui nous pousse à vouloir partager nos sentiments ou nos interprétations de certains de ces thèmes et de ses scènes. Je laisse donc ici la plume à Valérie,du forum TF, qui m’a envoyé ce court email sur un sujet qui lui tient à cœur.




Depuis quelque temps, une idée m'obsède concernant Tyler : je pense qu'il ressent une très forte culpabilité suite au suicide de Michael mais pas celle que nous ressentons tous d'être vivant après la mort d'un proche. Je pense qu'il s'en veut de n'avoir pas vu la profondeur du désespoir de son frère, D'autant plus qu'ils étaient très proches et avaient pris un petit déjeuner ensemble dans leur coffee shop préféré le matin même. Et lui n'avait rien vu. C'est peut être aussi pour cela, en plus de la grande affection qu'il lui porte, qu'il est aussi présent auprès de Caroline : aller la chercher a l'école, l'emmener au parc, participer a ces activités artistiques ou l'accompagner à l'anniversaire de cette petite peste ... Il ne veut rien rater a nouveau.
Valérie, 2 juin 2010.




I’ve been haunted for some time now by this idea about Tyler. I think he feels extremely guilty because of Michael’s suicide, but I believe his guilt is not this specific guilt we survivors all feel after the death of a loved one. I think he’s mad at himself because he was not able to see how deep his brother’s despair really was. It must be even more maddening as both brothers were very close to each other and even had had breakfast together in their favorite coffe-shop on the very morning Michael killed himself. And Tyler never saw a thing coming. Maybe that’s why Tyler is always there for Caroline. It’s not just that he loves her so much – he wants to be there for her all the time. That’s why he picks her up from school, and takes walks with her in the park, and gets involved in all her artistic activities, or takes her to her friends’ house on the day of the ill-fated birthday party: Tyler missed things when Michael was alive, and now he doesn’t want to miss anything with Caroline.
Valérie, June 2, 2010.


5 commentaires:

  1. Yes, Valerie, that sounds just about right. And it is one of the beautiful things that came out of Michael's death, this change in Tyler. He is so beautiful with Caroline. When Charles shouts out: 'You're responsible for nothing, no one!' (I paraphrase) we know it is not true. Tyler has taken on Caroline's welfare as his responsibility. But it doesn't seem like something he does out of guilt. He loves her and his desire to spend time with her never seems like its done out of guilt.

    RépondreSupprimer
  2. @jessegirl - thanks for commenting, as always! I'm retranslating your comment here for Valérie's sake.
    Valérie, voici la réaction de jessegirl à ton idée : "Oui, Valérie, c'est très adroitement vu. C'est l'une des belles choses qui ont émergé de la mort de Michael, ce changement opéré en Tyler. Il est tellement merveilleux avec Caroline. Lorsque Charles lui crie "Tu n'es responsable de rien ni de personne !" (je paraphrase), nous savons que ce n'est pas vrai. Tyler a assumé le bonheur de Caroline comme étant sa responsabilité, mais ce choix ne semble pas être motivé par la culpabilité. Il l'aime et son envie de passer du temps avec elle ne semble jamais être du à la culpabilité."

    RépondreSupprimer
  3. Je suis tout a fait en accord avec vous deux. Sa présence auprès de Caroline n'est pas motivé par ce sentiment de culpabilité mais renforcé et le rend encore plus vigilant qu'il l'aurait été avant cette disparition. Il pris conscience, comme nous tous un jour ou l'autre, que le temps était compté pour tous et qu'il fallait vivre chaque jour comme le dernier tant pour nos proches que pour nous. C'est mon sentiment.

    RépondreSupprimer
  4. Valérie, hello ! je traduis ici ta réponse pour que jessegirl puisse la lire :))
    Jessgirl, I'm translating this for you, as Valérie answered:
    @jessegirl, @Rum - ITA with you two. Tyler is always there for Caroline but it's not out of guilt - instead, guilt just drives him to do more for her and makes him more alert and aware than he was before Michael killed himself. He has realized ,as we all have or will some day, that time was short and that we have to live each day as if it was our last, and not only for ourselves but also for our loved ones. This is how I feel about this.

    RépondreSupprimer
  5. Thanks for your feedback, Valerie!
    And Rum, thanks for being the intermediary, translating back and forth.

    RépondreSupprimer