samedi 10 septembre 2011

THE TRUE MEANING OF REMEMBER ME

Remember Me  : la vraie signification du film

Here's a very good recent post which I found on Thinking Of Rob.
Voici un excellent petit texte récent que j'ai trouvé sur le site Thinking Of Rob.
Source : http://thinkingofrob.com/2011/09/06/the-true-meaning-of-remember-me/


With the tenth anniversary of 9/11 right around the corner I thought it would be a good opportunity to look back on Remember Me and what critics failed to notice or chose to ignore.
Alors qu'arrive le dixième anniversaire du 11 septembre, j'ai pensé que le moment était bien venu de nous pencher de nouveau sur Remember Me et sur ce que les critiques n'ont pas su observer ou ont délibérément choisi d'ignorer.

When  Remember Me was released, critics were up in arms over the ending of the film, which ends with the main character, Tyler Hawkins (Robert Pattinson), dying in the Twin Towers. Critics ranted that it was a cheap way to end the movie and simply means to an end. It hit a nerve and caused a strong emotional reaction. They believed that 9/11 was used simply to end the movie. What they failed to realize was that the entire story was based on September 11th. That the ending was the reason for the entire film and that the premise of the movie was built around the ending and not the other way around. Maybe it was too soon, maybe the critics weren’t ready to be hit in the face with a surprise 9/11 ending. 




Lors de la sortie de Remember Me, les critiques ont crié haro sur la fin du film, dans laquelle le personnage principal, Tyler Hawkins (joué par Robert Pattinson), meurt dans les Tours jumelles. Avec virulence, il ont argumenté que c'était un conclusion trop facile du film et que ce choix de cette fin était une simple manipulation. La fin touchait une corde sensible et causait une forte réaction émotionnelle. Selon ces critiques, le 11 septembre était exploité uniquement pour trouver une fin au film. Ce qu'ils n'ont pas compris, ce que toute l'histoire était basée sur le 11 septembre. Et que la fin était la raison d'être même de tout le film, que le concept même du film reposait sur la fin et non l'inverse. Peut-être était-il trop tôt, peut-être les critiques n'étaient-ils pas prêts à prendre de plein fouet une fin-surprise concluant sur le 11 septembre.

Remember Me was about September 11th, it always had been.  Fetters has long said that the main reason he wrote the script to Remember Me was because of the way 9/11 impacted him. The entire point of the movie was to put a name and a face on the people who died during those awful last moments of the Twin Towers. Instead of making them a statistic, Will Fetters humanized them and gave them a voice .

Remember Me est une film sur le 11 septembre, et l'a toujours été.  Will Fetters a toujours dit que la raison principale pour laquelle il a écrit le scénario est l'imact qu'avait eu sur lui les attentats du 11 septembre. Tout le sens du film était de mettre un nom et un visage sur tous ceux qui périrent lors de ces heures atroces dans les Tours jumelles. Au lieu de les transformer en statistiques, Will Fetters leur donnait un visage humain et une voix.




What happened in the Twin Towers that day was horrific and had a direct impact on many. However many others watched  the scenes unravelling before them, from afar, in total shock and abject horror. These people saw the events unfold, but had no connection to people in the World Trade Center or the Tower themselves. They saw it as a horrible tragedy, as a whole, a specific incident that affected many lives. They understood the scope of the event and catastrophe, however how could they truly understand how it was for those who lived it? Those who lost someone? This is where Remember Me comes in. Remember Me gave those people a name. When you give a character a voice and make him real to viewers, only then can they truly understand the impact it had on those who were directly affected. Will Fetters managed to do this brilliantly. 





Ce qui s'est passé dans les Tours jumelles ce jour-là est épouvantable et a un impact direct sur beaucoup de gens. Toutefois, beaucoup d'entre nous ont aussi regardé ces scènes se dérouler de loin, dans un état de choc total et d'horreur sans nom. Ces spectateurs ont vu les événements, mais n'avaient pas de liens avec les gens qui se trouvaient dans le World Trade Center ou dans les Tours elles-mêmes. Ils les ont perçus comme une terrible tragédie prise dans son ensemble, comme un événement précis qui affectait d'innombrables vies. Ils ont compris l'ampleur de l'événement et de la catastrophe, mais comment, en revanche, pouvaient-ils comprendre comment les choses s'étaient passées pour ceux qui les avaient réellement vécues? Pour ceux qui avaient perdu un être cher ? C'est ici que Remember Me a son rôle à jouer. Remember Me a donné un nom à ces personnes. Lorsque vous donnez une voix à un personnage au point de le rendre réel pour les spectateurs, c'est alors seulement qu'ils peuvent réellement comprendre l'impact des attentats sur ceux qui furent directement frappés. Will Fetters a réussi à le faire avec grand talent.


Remember Me will always be about September 11th 2001 and a testament to those who died that faithful sunny September morning. I hope that one day, the critics will come to realize it.

Remember Me sera toujours un film sur le 11 septembre 2001 et un testament en l'honneur de ceux qui ont morts en ce matin de septembre confiant et ensoleillé. J'espère qu'un jour, les critiques sauront le comprendre.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire