dimanche 1 août 2010

TYLER' S DIARY - ORIGINAL VOICE-OVER

Journal de Tyler - Le texte original en voix-off

copyright ThinkingofRob™ and ToR™

The picture is taken from the site Thinking of Rob. They added the beautiful, powerful lines of the ending voice-over that was in the original script by Will Fetters (Memoirs) but that did not make it to the movie. It’s a pity as they really have a haunting resonance and tell us so much more about Tyler’s last thoughts which he wrote in his diary before he died.
Ce montage a été réalisé par le site Thinking of Rob. Sur la droite, on peut lire les ultimes phrases, puissantes et superbes, du texte final en voix-off prononcé par Rob, et qui figuraient dans le script original de Will Fetters (intitulé Memoirs), mais qui n’ont finalement pas été inclues dans le film. On peut le regretter, car elles ont une résonance envoûtante, et parce qu’elles nous en disent tellement sur les dernières pensées que Tyler avait écrites dans son journal avant de mourir.

I've aded below the original voice-over.
Voici le texte original de la voix-off, jusqu'à la fin du film.


Whatever you do in life will be
insignificant but it is very
important that you do it because...
You can't know...
You can't ever really know the
meaning of your life...
And you don't need to...
Just know that your life has a
meaning...
Every life has a meaning... whether
it lasts one hundred years or one
hundred seconds... Every life...
And every death... changes the
world in its own way...
Ghandi knew this. He knew his life
would mean something to someone,
somewhere, somehow. And he knew
with as much certainty that he
could never know that meaning...
He understood that enjoying life
should be of much greater concern
then understanding it. And so do I.
You can't know...
So don't take it for granted...
But don't take it too seriously...
Don't postpone what you want...
Don't leave anything
misunderstood...
Make sure the people you care about
know...
Make sure they know how you really
feel...
Because just like that...
It could end.

Tout ce que nous ferons dans la vie sera
insignifiant mais il est très important de le faire parce que...
Nous ne pouvons pas savoir...
Nous ne pouvons pas réellement connaître le sens de notre vie...
Et nous n’avons pas besoin de le connaître...
Il suffit de savoir que notre vie a un sens...
Chaque vie a un sens... qu’elle dure cent ans ou seulement cent secondes...
Chaque vie...
Et chaque mort... change le monde à sa façon...
Gandhi savait tout cela. Il savait que sa vie aurait un sens pour quelqu’un,
quelque part, d’une façon ou d’une autre. Et il savait
avec tout autant de certitude qu’il ne pourrait jamais connaître ce sens...
Il savait qu’il est tellement plus important de profiter de la vie que de la comprendre. Et moi aussi, je le sais.
Nous ne pouvons pas savoir...
Alors, ne considérons pas la vie comme un dû...
Mais ne la prenons pas trop au sérieux...
ne remettons pas à plus tard ce que nous désirons...
Ne laissons pas se perpétuer les malentendus..
Faisons en sorte que ceux que nous aimons le sachent...
Faisons en sorte qu’ils sachent ce que nous éprouvons vraiment...
Parce que tout simplement...
notre vie peut prendre fin.


 
 
© Will Fetters, Memoirs, 27/10/2008
 
 
This is how the original script read: /Voici ce que disait le script original :
...THE PAPER, so much of it, all of it singed, smoke-stained, falling like snow flakes coating the streets and the sidewalks. Amongst the memos and faxes that will now never be sent and never received we find...
...DES PAPIERS, en masses, roussis, maculés de fumée, tombant comme des flocons de neige et recouvrant les rues et les trottoirs. Parmi les mémos et les fax destinés à ne jamais être envoyés, ni reçus, nous découvrons...



TYLER'S JOURNAL. The BINDER CLIP holds open the last entry. We move CLOSE, read his words: "...enjoying life should be of much greater concern then understanding it. And so do I."
LE JOURNAL DE TYLER. Le TROMBONE le maintient ouvert à la dernière page écrite. La caméra fait un ZOOM, et nous lisons les mots écrits par Tyler : "... il est tellement plus important de profiter de la vie que de la comprendre. Et moi aussi, je le sais.."


12 commentaires:

  1. Kicou c'et que voila!!!

    Je ne c'et quoi dire sur cet article,a par magnifique et remplie d'emontions j'en n'est eux des frission ( A savoir pourquoi?)

    Rum par contre tu n'autorise a me servire des ces phrases??j'ai une petite idée dans la tête...sa ma donnée pas mal d'émontions...
    Bisous Elise♥

    RépondreSupprimer
  2. Hello Elise ! hou ça fait plaisir de voir ton commentaire. Et oui bien sûr que tu peux réutiliser ces phrases, tout ce que tu veux ! Je me demande bien quelle idée ça t'e donné... je suis curieuse ! à bientôt, bisous

    RépondreSupprimer
  3. Kicou Rum!
    AHahah!!!tout d'abord merci a toi, en fait quand j'ai lus ces phrases sa ma fait passé une telle émotions que j'ai eu une petite ampoule qui s'est illuminé au dessus de ma tête!!lol!!
    Bon je ne garanti rien mais je vais essayé de faire un petit quelque chose pour toi....
    Bisous Elise♥

    RépondreSupprimer
  4. Merci Elise ohala je suis toute contente et j'attends avec une certaine impatience le petit quelque chose... ♥

    RépondreSupprimer
  5. It's good, but I do think the lines about Michael were sort of perfect, to end the film, I mean. It's all there in those few words. Granted the film cut from the length of this journal entry, but "and I forgive you" is so much more powerful, to me, than "Because just like that it could end". To me, the line they did use is more poignant and the other one so obvious in the light of what has happened that it is unnecessary.

    RépondreSupprimer
  6. hi jesse, I agree, the lines they chose for the final voice-over were perfect, as they showed us Tyler's inner journey toward peace and acceptance. But I still regret that some lines which you can see here from the original script did not make it into the movie, maybe at some other moment. I wish they could have squuezed some of them... don't know how. Or it could have been included as a scrolling text in the credits...
    I suppose the "it could end" was meant to wrap up the film with the "End" word, since after that nobody speaks again. Maybe it would indeed have been too obvious, though, and not subtle enough.
    Still, I'm convinced that some viewers would have preferred it to be like this, kind of really explicit. It's really a very personal matter. The former commenter, Elise, who did not know the original text at all, seems to have been very struck by it. It's interesting how everyone reacts differently.
    I guess what's really fascinating here is to delve into the genesis of the script.. how it evolved from the original text and changed in the film.

    RépondreSupprimer
  7. Bonjour, j'aimerais savoir si, malgré le fait que ce passage ait été supprimé du film on pouvait malgré tout l'écouter quelque part. Merci beaucoup.

    PS: Remember me est pour moi le meilleur film que Rob est fait jusqu'à maintenant, et il reste mon film par excellence !!
    Rpattzienne

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Anonyme, non à ma connaissance on ne peut pas écouter ce passage, il n'a pas été enregistré tel quel. On n'a que ce qui est déjà dans le film.
      Remember Me est en effet un très bon rôle pour Rob, mais je l'apprécie beaucoup aussi dans Cosmopolis qui est un vrai tour de force, dans un tout autre registre.
      Merci de la visite - c'est agréable que des gens passent encore jeter un coup d'oeil ici si longtemps après !

      Supprimer
    2. Merci pour ta réponse. Je suis un peu déçue mais bon tant pis !
      Cosmopolis je n'ai pas réussi à le regarder en entier, n'étant pas vraiment concentrer dessus. Je suis pressé de voir ce que va donner son nouveau film (The Rover), encore un registre où l'on n'a pas l'habitude de le voir.
      J'suis vraiment fan de Robert et de Remember Me et je suis tombé sur ton blog par hasard, je cherchais l'image du journal intime pour mettre sur Facebook et en cliquant sur l'image je suis tombée ici, et j'ai vraiment beaucoup de respect pour tout le travail que tu as fourni.
      A bientôt

      Supprimer
  8. Meme apres l'avoir vu des centaine de foie, il me donne toujours autant de frisons ! Ce film est super.. il n'y a rien a re dire ;) Clémence.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Clémence, oui ce film me fait toujours le même effet après l'avoir vu tant de fois... je pleure toujours à chaque fois à la fin !
      Merci de ta visite, cela fait plaisir de voir des commentaires même si cela fait longtemps que je ne mets plus vraiment le blog à jour. :)

      Supprimer
  9. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer