vendredi 7 mai 2010

La voix des New Yorkais - New Yorkers Speak - Jennifer

La fin du film : témoignages de New-Yorkais
New Yorkers Speak About The Ending Of The Film

Jennifer L.


New-Yorkaise connaissant une personne ayant trouvé la mort dans les Twin Towers (Jennifer L.)
Je suis si heureuse d’avoir découvert cette interview. Je voulais tellement trouver un moyen de contacter Will Fetters vendredi après avoir vu le film et être rentrée chez moi, pour lui dire combien j’ai aimé Remember Me, bien que je me sois sentie si triste que je n’ai pu m’en débarrasser pendant deux jours entiers. Le film est réellement resté en moi, si fort. En tant que New-Yorkaise et qu’écrivaine, j’ai trouvé que Will Fetters avait écrit un film qui était un petit joyau. Je crois que le sujet du 11 septembre reste encore tabou pour beaucoup de gens, car ils s’en souviennent si clairement ; la douleur est encore là. J’y étais. Je connaissais quelqu’un qui est mort dans les Tours, et je ne me suis pas mise en colère contre le film. J’estime que le scénariste et le réalisateur ont traité la fin (sans rien montrer, en procédant seulement par allusions) avec goût et respect, et qu’ils ont capté les émotions avec justesse. Tous ces gens qui regardaient VERS LE CIEL saisis d’une horreur totale ce jour-là… c’est l’une des principales images dont je me souviens sans aucun doute de ce jour-là. Toute l’équipe d’acteurs est formidable, et Robert Pattinson a réellement prouvé qu’il a après tout du talent, mais tout cela n’aurait pu arriver sans un script solide. Tout est dans l’écriture. Et dire que c’était votre premier scénario, Will? Chapeau. J’attends avec impatience de voir ce que vous ferez par la suite. N’écoutez pas ce qui «n’ont pas compris» ; des masses de gens ont compris, il suffit de lire tous ces commentaires sincères qui précèdent le mien. Je crois que ce film a accompli ce qui était votre intention de départ : donner un visage à cette tragédie, montrer tous ces gens qui ont quitté leur maison ce matin-là sans savoir ce qui allait les frapper, dire que 3000 personnes sont mortes sans pouvoir terminer ce qu’elles avaient commencé, et en laissant derrière elles des proches au cœur brisé. Pour la jeune génération, pour ceux qui étaient trop jeunes pour comprendre l’événement à l’époque mais qui le connaissent aujourd’hui, peut-être que le fait de ramener une catastrophe aussi monumentale à un niveau aussi intime et personnel les aidera-t-il à établir un lien avec ce jour du 11 septembre et à le comprendre d’une façon qui leur était auparavant impossible. Je crois sincèrement que ce film aura un retentissement et une longévité qui dépasseront de loin ce qu’il a connu en salles : ce film est un classique. Simplement, les gens ne le savent pas encore. Alors continuez, Will. Beau travail, félicitations.

Jennifer L. (March 17th, 2010 5:44 pm) I was so glad to see this interview. I so wanted to somehow contact Will Fetters after I got home from seeing the movie on Friday, to tell him how much I loved it, even though I was so sad that I couldn't shake it for two days afterward. It really just stayed with me so much. As both a New Yorker and a writer, I thought he wrote a beautiful little gem of a movie. I think the 9/11 subject is just still taboo to a lot of people, because they remember it so well and it still hurts. I was here, I knew someone who died in the Towers, and I wasn't angry at the movie. I think that he and the director handled the ending (not showing, but implying) tastefully and respectfully, and got the emotions right. The way everyone just looked UP in total horror… that's one of the main images I sure remember from that day. Everyone in the cast was great, and Robert Pattinson really showed he's got some chops after all, but none of that could've happened without a strong script. It's all about the writing, folks. And this was your first screenplay, Will? Damn. I look forward to your future work. Don't listen to those who "didn't get it"; plenty did, just look at all these heartfelt comments above mine. I think this movie accomplished what you originally intended: putting a face on this tragedy, that all these people left home that morning not knowing what was about to hit, that 3,000 people died with unfinished business and leaving heartbreak behind them. For the younger generation, people who were too young to be aware of what happened then but know about it now, maybe bringing such a monumental catastrophe down to such an intimate, personal level will help them connect and understand that day in a way they couldn't before. I truly think that the movie's shelf life, long after it leaves the theaters, will prove to be much brighter and stronger — this movie is a classic. People just don't realize it yet. So keep it up, Will. Good work. Well done.

Lien aux commentaires/Links to all the comments : http://www.ropeofsilicon.com/article/reacting-to-remember-me-an-interview-with-screenwriter-will-fetters
Lien photo spoiler/spoiler pic link: http://heylushavefun.deviantart.com/art/danger-9927366

3 commentaires:

  1. Les commentaires sont très intéressantes, j'aime la façon dont les gens ont adoré la performance de Rob, le histoire et comment ils ont ressenti à la fin du film.

    The comments are very interesting, I like the way people loved the performance of Rob, the screenplay and how they have felt about the ending of the story.

    RépondreSupprimer
  2. Hello there! Happy to see you. :)) Yes, it's true these comments are very interesting and heartfelt. And there are so many... it's good to feel that we who have loved the film are not alone; what's more, these commenters prove that all those who were involved in the making the film have made the right choices.

    Coucou, contente de te voir ! Oui, ces commentaires sont très intéressants et viennent du coeur. Et il y en a tant... ça fait du bien de voir que nous ne somme pas les seuls à avoir aimé le film et que tous ceux qui ont participé à ce film ont finalement su faire les bons choix.

    RépondreSupprimer
  3. Jennifer, yes It Has Given a face to the tragedy. I totally agree with What You Say. And I, Too, Have Declared That Will Be this a classic film, It Is Just That good. For someone like you, Who Has Experienced first-hand the pain, to think so IS validation.

    RépondreSupprimer