lundi 3 mai 2010

OU L'ON COMMENCE PAR LA FIN… LET'S START WITH THE ENDING

Photo de tournage. Au centre, à côté de Robert Pattinson : Will Fetters, le scénariste.
Il n’est pas habituel de commencer de parler d'un film en commençant par sa fin…Pourtant, Remember Me a fait énormément couler d’encre, avant même d’être sorti aux États-Unis, pour de nombreuses raisons, mais avant tout à cause de sa fin controversée. Beaucoup ont attaqué ou jugé le film uniquement sur cette fin, et non sur l’ensemble, l’accusant d’être un retournement de situation, voire un scandale, une exploitation abusive, une manipulation des sentiments des spectateurs, un moyen grossier et
mélodramatique de renforcer un scénario trop faible …et j’en passe et des meilleures. La réalité, quelle que soit la façon dont on a perçu cette fin, c’est qu’on ne peut la saisir que si l’on a compris de quoi le film parle vraiment. Est-ce une romance, une étude psychologique, une histoire touchante sur le deuil, sur les relations familiales, sur la fragilité de la vie et de l’amour ? Peut-être est-ce un peu de tout cela, mais avant tout, n’est-ce pas surtout la re-création d’un événement terrible, qui toucha tout une nation, puis le monde, montré dans le film tel qu’il fut vécu par chaque famille touchée, par chaque témoin individuel – comme un coup de tonnerre dans un ciel bleu, qui devait couper court à tant de vies et altérer à jamais la trajectoire de tant d’autres ? C’est ce qu’essaie d’expliquer Brad Brevet, critique cinéma américain réputé, qui, ayant apprécié le film, et devant le déferlement de critiques venimeuses de la part de ses confrères, a eu l’idée géniale d’interviewer Will Fetters, le jeune scénariste. Et dans cette interview passionnante, tout devient clair…Je vous laisse lire, dans le post suivant (attention, c'est long !).

4 commentaires:

  1. Je suis Brésilien, Je ne parle pas très bien le français mais je voudrais dire que j'aime Robert Pattinson et rappelez-moi. J'espère que nous aurons du bon temps ensemble à parler de ce film magnifique, son directeur, le scénario, les acteurs et en particulier à propos de Rob.
    Je tiens à remercier Whyistherumalwaysgone et ses amis qui a créé ce bel espace. Le blog est très cool!

    In english:

    I am Brazilian, I don`t speak french very well but I`d like to say that I love Robert Pattinson and Remember Me. I hope we have a great time together talking about this lovely film, his director, the screenplay, the cast and especially about Rob.
    I`d like to thank Whyistherumalwaysgone and her friends who created this beautiful space. The blog is very cool!!

    RépondreSupprimer
  2. LTavares - thank you so much for commenting! I've just posted this. You can't imagine how much trouble I had just figuring how to embed pictures... You didn't tell me you spoke PERFECT FRENCH... was that one of your secrets?
    By the way, I borrowed you the Christina Ricci poem Remember which you quoted once and posted it on the site. It's so beautiful!
    Thank you so much again.

    RépondreSupprimer
  3. Oh dear, I meant Christina Rossetti, not Ricci. Blame it on the Bel-Ami cast! ;))

    RépondreSupprimer
  4. That Poem Is So Beautiful! Hard to live by though.

    I Have Extensively commented about the ending Elsewhere. In brief, I Will Say That I Did not find it exploitative or manipulative. It WAS a gut punch for me, the shock would Tyler Was die knowing he'd just started "Turning His Life Around, and HAVING situated" Him "in the North Tower On That upper floor Meant certain doom, instant annihilation. IT WAS heart-breaking in the extreme.

    We Have Come To Love Tyler and for Him to Be Taken Away Torture Was That Way. So many People Have talked about this film's haunting quality. How do readers feel here?

    I Thought the 9 / 11 Subject Was Handled with taste and sensitivity, and, whatever your nationality, "any terrorist event this magnitude must call up sympathy and Resonate.

    RépondreSupprimer