samedi 26 juin 2010

AIDAN’S TATTOO IN RM



Le tatouage d’Aidan

The new RM stills have revealed the complete version (or maybe it was a variant) of Aidan’s arm tattoo at the end of the film. We see the tattoo very briefly when Aidan is sitting for his exams at the NYU, after the tragedy. He’s writing, and we get a quick glimpse of the name «Tyler» on his arm. Aidan’s tattoo mirrors the Michael tattoo on Tyler’s chest. Just as Michael had left his indelible fingerprints on Tyler’s life – embodied, in a very tangible and visual way as the tattoo on his skin, Aidan now carries too the memory of his dead friend, Tyler’s last fingerprint on him.
Les nouveaux stills de RM ont révélé en entier le tatouage que l’on voit sur le bras d’Aidan à la fin du film ; à moins que ce soit peut-être qu’une simple variante. On aperçoit ce tatouage très brièvement, lorsque Aidan est en train de passer ses examens à la NYU, après la tragédie. Il est en train d’écrire, et l’on entrevoit très rapidement le nom «Tyler» sur son bras. Le tatouage renvoie un écho de celui que Tyler s’était fait faire sur la poitrine, au nom de son frère, Michael. Tout comme Michael avait laissé ses empreintes indélébiles sur la vie de Tyler, comme le représente, d’une façon très tangible et visuelle, le tatouage sur son corps, Aidan porte désormais lui aussi sur sa peau le souvenir de son ami mort, avec un tatouage qui est comme la dernière empreinte de Tyler sur lui.




The other version of Aidan’s tattoo which apparently did not make it ito the film was much more explicit. It’s fairly large and elaborate and includes a complex drawing of the Twin Towers, the date 09/11 and Tyler’s name, encased in a sort a jagged frame.
L’autre version du tatouage d’Aidan, qui ne semble apparemment pas avoir été retenue en définitive pour le film, était beaucoup plus explicite. Il est assez grand et élaboré et se compose d’un dessin complexe des tours jumelles, de la date du 11 septembre et du nom de Tyler, encadré dans une sorte de bulle aux contours saccadés.




Somehow, this different version seems to me too blatant and I am glad that they did not keep it. Sometimes, showing less is better. Enough is said when the poignant epilogue unfolds before our eyes and such a glaring reminder would have been too much. There is no need for for a huge, explicit tattoo which would have spoilt it all. Tellingly, many people did not even see the Tyler tattoo when they saw the film, but they were struck by the sorrow on Aidan’s face: Tate’s acting is more than enough to do the trick.
It is enough for me to see all the pain displayed in Aidan’s dark eyes and on his tender, serious face, as he sits there gazing at something we don’t see. The young actor, Tate Ellington, does it beautifully, you could almost see how he seems to be holding back tears and how he stares beyond the class-room and the exam sheet as he remembers Tyler. Everything is in his eyes.



Mais d’une certaine façon, cette autre version me semble trop tape-à-l’œil, trop voyante, et je ne regrette pas qu’ils ne l’aient pas conservée. Parfois, mieux vaut se contenter de suggérer plutôt que de montrer. Il nous est en dit bien assez lorsque l’épilogue poignant se déroule devant nos yeux, et un rappel aussi flagrant aurait été superflu. Nul besoin de ce grand tatouage explicite qui aurait tout gâché. Il est d’ailleurs révélateur que beaucoup de gens n’aient même pas vu le tatouage avec le nom de Tyler lorsqu’ils ont visionné le film, mais qu’ils ont par contre été frappés par le chagrin qui se lit sur le visage d’Aidan : le seul jeu de Tate Ellington suffit largement.
Pour moi, voir la douleur qui reflète dans les yeux sombres d’Aidan et sur son visage tendre et grave, tandis qu’il fixe quelque chose que nous ne voyons pas, suffit amplement. Le jeune acteur, Tate Ellington, joue superbement cette scène ; on peut presque voir comment il semble retenir ses larmes et comment son regard s’échappe au-delà de la salle de cours et de la feuille d’examen, pour se perdre dans un souvenir de Tyler. Tout est dans ses yeux.



What do you think ? Do you think the other more sophisticated version of the tattoo with the date and the towers would have been better ? Or do you think, as I do, that it was better to tone down this short scene and just imply everything ? Just tell me in the comments section.
Qu’en pensez-vous ? Trouvez-vous que l’autre version sophistiquée du tatouage, avec la date et les tours, aurait été plus efficace ? Ou croyez-vous, comme moi, que le choix d’une sobriété délibérée pour cette courte scène, où tout est suggéré et rien n’est montré, est plus habile ? Donnez-moi vos avis dans la section des commentaires…


4 commentaires:

  1. Absence

    by Elizabeth Jennings (English Poet)

    I visited the place where we last met.
    Nothing was changed, the gardens were well-tended,
    The fountains sprayed their usual steady jet;
    There was no sign that anything had ended
    And nothing to instruct me to forget.

    The thoughtless birds that shook out of the trees,
    Singing an ecstasy I could not share,
    Played cunning in my thoughts. Surely in these
    Pleasures there could not be a pain to bear
    Or any discord shake the level breeze.

    It was because the place was just the same
    That made your absence seem a savage force,
    For under all the gentleness there came
    An earthquake tremor: Fountain, birds and grass
    Were shaken by my thinking of your name.

    To Aidan, because his friendship with Tyler is forever. To Tate, because he is a brilliant actor and presented us with a beautiful interpretation.
    I agree with you Rum, showing less is better. The tattoo that Aidan shows in the film was the best choice.

    Absence

    par Elizabeth Jennings (poète anglais)

    J'ai visité l'endroit où nous nous sommes réunis.
    Rien n'était changé, les jardins étaient bien entretenus,
    Les fontaines à jet pulvérisé leur habitude constante;
    Il n'y avait aucun signe que quelque chose avait pris fin
    Et rien à charger pour me faire oublier.

    Les oiseaux irréfléchies qui ont secoué des arbres,
    Chanter une extase je ne pouvais pas partager,
    Joué ruse dans mes pensées. Certes, dans ces
    Plaisirs ne pouvait y avoir une douleur à supporter
    Ou toute discorde serrer le vent au niveau.

    C'est parce que l'endroit était tout de même
    Que fait votre absence semble une force sauvage,
    Pour les moins de toute la douceur il y eut
    Un tremblement tremblement de terre: Fontaine, les oiseaux et l'herbe
    Ont été secoués par ma façon de penser de votre nom.

    Pour Aidan, parce que son amitié avec Tyler est toujours. Pour Tate, parce qu'il est un acteur brillant et nous a présenté une belle interprétation.
    Je suis d'accord avec vous Rum, montrant moins, c'est mieux. Le tatouage qui Aidan montre dans le film était le meilleur choix.

    S'il vous plaît pardonnez-moi au sujet de quelques erreurs de traduction.

    RépondreSupprimer
  2. @LTavares thank you for this beautiful poem, I knew Elizabeth Jennings but not this poem, it's so beautiful I think I'll make a special post with it. Oh I love the poetry you send me so much! Thank you again with all my heart. Big hugs

    RépondreSupprimer
  3. Rum...I think the tattoo should have only Tyler's name. The 9/11 is so blunt, and something about it doesn't sit well with me. Can't tell you why now though, just a gut reaction.

    LTavares...*waves*

    RépondreSupprimer
  4. @jessegirl, I agree - there's something really too blunt with the 9/11, it's unnecessary and when I saw it, I really disliked it. The whole tatto is kind of too "prettified" if you see what I mean. It's too esthetic. Just a name is enough.
    Je susi d'accord avec jessegirl, le fait de metre la date du 11 septembre est trop direct, c'est initule. Quand je l'ai vu, le tatouage m'a vraiment déplu parce qu'il est trop esthétisant, trop enjolivé. Un prénom, sobre et sans décorations, suffit.

    RépondreSupprimer