mardi 11 mai 2010

IMAGES ET SENS - PICTURES AND MEANING


Les images et comment chacun les interprète
A whole world of meaning in a picture


You're going to stand me up. I can feel it. I can feel it in my bones. I'm going
to be devastated.
Tu vas me poser un lapin. Je le sens. D’instinct. Je vais être désespéré.

Voici l’une des nombreuses images (celle-ci est la citation 43) que Kat poste chaque jour sur son site anglophone sur RM pour illustrer sa rubrique Compte à rebours jusqu'à la sortie du DVD – Citations favorites. Chaque jour, chaque image donne naissance à un véritable petit forum de discussion.
J’ai eu du mal à en choisir une mais je crois que mon choix s’est porté sur celle-là, d’une part parce que c’est une scène que j'ai aimée, mais aussi parce qu’il y a quelque chose dans cette image et dans la lumière qui la baigne qui m’a parlé, comme pour un tableau. Je suis illustratrice et peintre (entre autres choses) et j’ai souvent tendance à aborder les films, les images et les scènes sous cet angle. L’intrigue, le script et les dialogues sont bien évidemment essentiels et je les analyse beaucoup (j’ai probablement tendance à plutôt trop en faire !), mais en définitive, le cinéma est avant tout une forme d’expression visuelle. Une longue description dans un roman doit parfois être remplacée par une image qui ne durera pas plus qu’une poignée de secondes. Comment cette image ne pourrait-elle pas avoir un sens, une puissance ? Outre l’étude de l’intrigue et du texte des dialogues, je tends donc à suivre mon impression de ce que le réalisateur a essayé de traduire visuellement. Je prends en compte les éclairages et les nuances des lumières, les objets et les accessoires, la palette de couleurs, la tonalité de l’ensemble (chaude, froide, sombre, etc.), les motifs qui se répètent (reprise de certaines ambiances selon la scène, le personnage), les choix des angles et des encadrements, les mouvements, et les différents symboles. En fait, c’est exactement comme pour une analyse littéraire. J’essaie de relier entre eux les pointillés et de déduire l’atmosphère émotionnelle à partir des éléments visuels, et de deviner le message ou le sens qu’ils veulent faire passer. Bien sûr, ce n’est là qu’un niveau parmi d’autres permettant de comprendre un film et je n’ai pas forcément toujours une interprétation juste de telle ou telle scène. Je crois cependant que le visuel joue un rôle fondamental. C’est pour cela que j’aime le cinéma : tout, dans un film, a un sens – l’intrigue, mais aussi la musique et les images.
Je me souviens avoir aimé l’impression visuelle que m’a laissée cette scène, à cause de cette lumière de fin d’après-midi, chaude et couleur de miel, qui entrait à flots dans l’appartement de Tyler, et la façon dont elle semblait illuminer son visage souriant tandis qu’il faisait les cent pas avec le téléphone plaqué contre l’oreille, plaisantant avec Ally. Pour moi, ces éclats de lumière symbolisent l’expérience d’un bonheur nouveau et inconnu pour Tyler, avec l’arrivée d’Ally dans sa vie. Cette lumière chaleureuse, douce et ambrée, très particulière, semble être toujours présente lors des moments heureux entre Tyler et Ally dans l’appartement. Elle est là, jaune comme du beurre, lorsque Tyler et Aidan sont assis sur le sofa du salon pendant qu’Ally, qui a fui de chez elle, dort dans la chambre de Tyler.






Elle est aussi là, même si elle est un peu atténuée, filtrant par les persiennes déroulées des fenêtres lorsque Tyler s’approche si lentement d’Ally qui s’est levée et se tient sans mot dire devant lui.



Elle est aussi là, étincelant dans leur chevelures et sur leur peau, baignant leurs corps dans un merveilleux halo doré lorsqu’ils font l’amour une première fois. Elle est là aussi, adoucie mais identique, lorsqu’ils refont l’amour à demi-endormis.









J’ai fait une grande digression mais je crois que cela peut expliquer mon approche de certaines scènes, qui peuvent être différentes de celles d’autres personnes ayant commenté sur ces images. Je les aborde de façon parfois plus intuitive (et donc souvent je suppose que je me tromperai, puisque je laisse la part belle à mon ressenti personnel et subjectif) et en me focalisant plus sur des détails visuels. Et c’est pour cette raison que j’aime tellement les Citations avant le DVD : j’aime le fait que les autres bloggeurs présentent des points de vue entièrement inédits, me fassent voir des choses qui m’avaient totalement échappé. Certaines personnes parmi celles qui commentent sont plus analytiques que d’autres, d’autres ont une perception et une expérience poussées de la psychologie, certaines sont plus émotionnelles… au final, on obtient une palette riche et complète avec toute une gamme d’opinions, d’arguments et d’explications.
Dans mon prochain post, je publierai les commentaires qu’a générés cette image – mais pas tous, car ce serait trop long !

This is one of the pictures (#43) Kat chose for her Countdown to DVD Release - Favorite Quotes (Quotes Till DVD) topic on her site.
It was hard to choose one but I think I picked this one today because something in the picture and its lighting appealed to me, as in a painting. I’m an illustrator and a painter (among other things) so I often tend to approach films and stills and scenes in this perspective. Plot and script and dialogues are of course essential and I analyze them a lot (over-analyze probably!), but I think films remain mainly a visual form of expression. A lengthy description in a novel sometimes has to be replaced with an image which will last no more than a couple of seconds. How could the image not be meaningful and powerful ? So, apart from studying the plot and dialogues, I go along with my feeling of what the filmmaker is trying to convey visually. Looking at the lighting, the props and objects, the colour palette, the general tone (warm, cool or dark for example), the angle and the framing choices and the movements, the recurrent patterns (for example a specific hue or atmosphere which is used repeatedly in similar scenes or when a specific character appears), and the various symbols – just as you would try to discover them if you analyzed a written text - I try to fill in the blanks, and determine the emotional atmosphere from the visual elements, and guess at their meaning. Of course this is only one level of understanding a film and I may not always be right in how I interpret a scene, but I think it helps a lot. That’s why I love films: everything in them is meaningful – the story, the music, and the images.
I remember I loved the visual feeling of this scene because of the warm, honey-coloured afternoon light streaming into Tyler’s flat, and the way it seemed to light up his smiling face as he paced to and fro with the phone pressed to his ear, joking with Ally. To me, it was like a sign that a new, unknown happiness was entering his life - with Ally. That specific mellow light seems to be always present when there’s a happy moment between Tyler and Ally in the flat – it is there, a buttery-yellow light when Tyler and Aidan sit on the living-room while runaway Ally sleeps in Tyler’s room; it is also there - although it’s more muted - coming in through the slats of the window-blinds as Tyler so slowly approaches Ally who has got up and is now standing wordlessly in front of him ; and it is also there, gleaming off their hair and skin and bathing their bodies in a lovely golden hue when they make love for the first time. And it is there again, softer but just the same, when, still half-asleep, they make love again.
So I find I’ve made a big digression but I guess it can explain my take on certain scenes, which may be different, sometimes more intuitive (and so more prone to error) and more focused on visual details. That’s why I so enjoy the Quotes Till DVD: I love how all the other commenters bring up completely new perspectives, make me see things I had completely overlooked. Some are more analytical than others, others have a really deep psychological insight and experience, some are more emotional… ultimately, what we get is a rich, complete palette with a full spectrum of opinions, explanations and arguments.
In my next post, I will repost and translate some of the comments – not all of them, as it would be too long!

2 commentaires:

  1. Is that your artwork is the birthday card to Robert? It's beautiful.

    I Thought It Was interesting to you That we all come at the film from different viewpoints, emotional, analytical, Visually and Musically. I Will take note of the lighting in the movie the next time I see it.

    RépondreSupprimer
  2. Hi jesse! No , the artwork is not mine (I wish it were lol!) ,it's from an American painter, Everett Shinn. Thank you for commenting and reading, it means such a lot to me. **Hugs**

    RépondreSupprimer